Recherche du Nystagmus spontané ou relève du regard exentré (Bilan)

C'est, après la vérification des conditions techniques (et la calibration en vidéographie), la première étape du protocole avec son enregistrement en graphie.

 

Elle se fait tout d'abord dans le regard médian. Nous rappelons, à ce propos, l'importance de l'immobilité absolue de la tête. La direction et la fréquence du nystagmus éventuel seront soigneusement notées. Son sens est, par convention, donné par le sens de la secousse rapide.

 

Nous rappelons dans le tableau ci-dessous les connections des canaux semi-circulaires avec la musculature oculaire extrinsèque. Cela permet de comprendre (voir tableau suivant) les réponses oculaires obtenues par la stimulation isolée de chaque canai semi-circulaire.

 

Corrélation entre canaux semi-circulaires par rapport aux muscles oculaires (Baloh et Honrubia)

Canal semi-circulaireMuscles en jeu lors de l'inhibitionMuscles en jeu lors de l'excitation
IpsilatéralControlatéralIpsilatéralControlatéral
HORIZONTALdroit internedroit externedroit externedroit interne
SUPERIEURdroit sup.oblique inf.droit inf.oblique sup.
POSTERIEURoblique sup.droit inf.oblique inf.droit sup.

Nystagmus observables par la stimulation isolée des canaux (Leigh & Zee)

observation nystagmus
observation nystagmus

La modification éventuelle du nystagmus observé par l'allumage d'une lumière visible devant le sujet et sa fixation sera soigneusement notée.

 

Nous rappellerons qu'il est classique d'observer que le nystagmus d'origine périphérique est fortement inhibé par la fixation. Il n'est pas (ou très peu) modifié si son étiologie est centrale par atteinte du tronc cérébral ou du cervelet.

 

Nous conseillons au praticien de consigner ses résultats sur le classique diagramme de Frenzel. Celui-ci permet de plus une rapide visualisation de l'intensité du nystagmus (lorsqu'il est unidirectionnel) selon la classique loi d'Alexande.

 

Loi d'Alexander : degré d'intensité d'un nystagmus horizontal gauche

loi d'alexander, les degrès
loi d'alexander, les degrès

Elle se fait ensuite dans le regard excentré. Le nystagmus éventuellement observé dans de telles conditions est aussi appelé "gaze-nystagmus" par les anglo-saxons.

 

Nous rappelons que la déviation oculaire ne doit pas être supérieure à 30° (comme repère simple, le praticien ne doit pas laisser le bord interne de l'iris de l'oeil opposé au mouvement demandé atteindre la caroncule). En effet, au-delà de cet angle, les mouvements éventuels observés sont en relation avec la mise en jeu de la proprioception des muscles oculaires. Ils sont donc physiologiques.

 

Si les conditions d'examen sont respectées, ce nystagmus traduit, en règle, une atteinte centrale, cela d'autant plus qu'il est bidirectionnel (nystagmus battant à droite dans le regard vers la droite et à gauche dans le regard vers la gauche).

 

Nous rappelons, dans ce test, la valeur localisatrice du nystagmus vertical inférieur ("down-beat nysgtagmus" des anglo-saxons) qui évoque fortement une souffrance de la partie inférieure du tronc cérébral (malformation d'Arnold Chiari en particulier).

Nystagmus Spontané sous VNS pour l'exploration vestibulaire