SIRV
Société Internationale de Réhabilitation Vestibulaire

vestib.org le Site de la Rééducation Vestibulaire

Vous devez vous connecter en haut à droite (espace adhérent) pour poster des messages. Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour en créer un. Si vous avez un compte mais que vous avez oublié votre mot de passe cliquez ici pour le régénérer.

Forum Public  >  Tangage, instabilité, sport

Retour sur les sujets
Lu
Ce message a été lu
Non lu
Ce message n'a pas été lu
De Geefoo (13/03/2017 09:39)
Bonjour, Nouveau inscrit, je trouve le forum comme une mine d'informations. Mais je ne trouve pas exactement mon problème, ou plutot les choses périphériques.   Je me présente, Landry, 32 ans, et je vis dans le sud de la France. J'ai un souci depuis Décembre, une instabilité qui est apparue après une séance de sport intensif de 3h. (badminton) Suite à la séance, sensation de tangage, d'étourdissement, sans malaise. Suite à cette séance, j'ai passé la semaine abasourdi, au travail, avec un phénomène d'insupportabilité des écrans (tel, ordi). En arrêt maladie pendant 2 mois à la suite de ça, en ayant fait un max d'examens (cardiologue, IRM cérébral, neurologue, orthoptiste, ophtalmologue). En fait, mon problème a plutôt été diagnostiqué en rapport avec les yeux, problème de convergence et divergence. (problème réel mais qui ne semble pas être LA cause de tout ça). Petit à petit, durant les 2 mois, je vais de mieux en mieux, pour finir par reprendre le travail mi Février. Pour moi et les médecins, ce sont bel et bien les séances d'orthoptie qui sont bénéfiques. Je n'avais quasiment plus aucun symptôme. Pour confirmation, mais lorsque mon état était bien mieux, je vois un ORL qui me dit que tout est OK, mais que "ce n'est pas parce que aujourd'hui je ne vois rien, qu'il ni y'a rien"...mmm...   Mais...   Suite à mon état, je reprend le chemin du Badminton début Mars. Séance de 2h30. Et catastrophe, les symptômes reviennent le lendemain matin au réveil, identiques voir pire à Décembre. J'ai encore passé la semaine au travail, en agonisant, et fini par jeter l'éponge avec un arrêt de travail la semaine dernière..   Mes symptomes ressemblent énormément à une dépendance visuelle (ommission vestibulaire), mais pensez vous que celle ci peut être provoquée par une simple activité intense ? Depuis la semaine dernière, mon état s'améliore petit à petit, troubles de moins en moins intenses, et suivant à peu prés le même schéma que ma première crise. (un peu plus rapide à se remettre)   Je précise aussi que certains sports me font énormément de bien. (vélo, marche) Sur le vélo je me sens bien, et après la séance je me sens mieux.   Mon médecin traitant ne sait plus où regarder... Merci de vos retours.
... Lire la suite


Bonjour,

Nouveau inscrit, je trouve le forum comme une mine d'informations.

Mais je ne trouve pas exactement mon problème, ou plutot les choses périphériques.

 

Je me présente, Landry, 32 ans, et je vis dans le sud de la France.

J'ai un souci depuis Décembre, une instabilité qui est apparue après une séance de sport intensif de 3h. (badminton)

Suite à la séance, sensation de tangage, d'étourdissement, sans malaise.


Suite à cette séance, j'ai passé la semaine abasourdi, au travail, avec un phénomène d'insupportabilité des écrans (tel, ordi).

En arrêt maladie pendant 2 mois à la suite de ça, en ayant fait un max d'examens (cardiologue, IRM cérébral, neurologue, orthoptiste, ophtalmologue).

En fait, mon problème a plutôt été diagnostiqué en rapport avec les yeux, problème de convergence et divergence. (problème réel mais qui ne semble pas être LA cause de tout ça).

Petit à petit, durant les 2 mois, je vais de mieux en mieux, pour finir par reprendre le travail mi Février.

Pour moi et les médecins, ce sont bel et bien les séances d'orthoptie qui sont bénéfiques.

Je n'avais quasiment plus aucun symptôme.

Pour confirmation, mais lorsque mon état était bien mieux, je vois un ORL qui me dit que tout est OK, mais que "ce n'est pas parce que aujourd'hui je ne vois rien, qu'il ni y'a rien"...mmm...

 

Mais...

 

Suite à mon état, je reprend le chemin du Badminton début Mars. Séance de 2h30.

Et catastrophe, les symptômes reviennent le lendemain matin au réveil, identiques voir pire à Décembre.

J'ai encore passé la semaine au travail, en agonisant, et fini par jeter l'éponge avec un arrêt de travail la semaine dernière..

 

Mes symptomes ressemblent énormément à une dépendance visuelle (ommission vestibulaire), mais pensez vous que celle ci peut être provoquée par une simple activité intense ?

Depuis la semaine dernière, mon état s'améliore petit à petit, troubles de moins en moins intenses, et suivant à peu prés le même schéma que ma première crise. (un peu plus rapide à se remettre)

 

Je précise aussi que certains sports me font énormément de bien. (vélo, marche)

Sur le vélo je me sens bien, et après la séance je me sens mieux.

 

Mon médecin traitant ne sait plus où regarder...


Merci de vos retours.

Poster une reponse
Retour sur les sujets
PLAN DU SITE  |  MENTIONS LÉGALES  |  CONTACT  |  COPYRIGHT 2009 © SIRV