SIRV
Société Internationale de Réhabilitation Vestibulaire

vestib.org le Site de la Rééducation Vestibulaire

Vous devez vous connecter en haut à droite (espace adhérent) pour poster des messages. Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour en créer un. Si vous avez un compte mais que vous avez oublié votre mot de passe cliquez ici pour le régénérer.

Forum Public  >  nevrite vestibulaire : séquelles ou non ?

Retour sur les sujets
Lu
Ce message a été lu
Non lu
Ce message n'a pas été lu
De helene (09/10/2014 20:49)
Bonjour à tous, Je me tourne vers vous car je ne connais personne autour de moi atteinte de ma maladie et que je me pose quelques questions.. j'ai 35 ans et je suis atteinte d'une névrite vestibulaire depuis le 22 septembre 2013. Tout a commencé début septembre 2013 par une angine blanche puis une bronchite asthmatiforme, une fatigue intense et un jour impossible de marcher droit malgré de la bonne volonté. Après un RDV chez le généraliste et en urgence chez l'ORL, le diagnostic est posé. Impossible donc d'aller travailler, une hospitalisation envisagée mais que je refuse pour commencer la kiné vestibulaire le plus tôt possible. Me voilà sous cortisone, betahistine 24 mg, à devoir apprendre à manger, marcher, impossible de supporter le téléphone, la TV, de conduire, les gens autour de moi... à gérer les vertiges la nuit (ce qui est un cauchemar donc dur de se reposer...). Je suis assistée dans la vie de tous les jours car incapable de faire quoi que ce soit toute seule. Après deux mois d'arrêt l'ORL me fait reprendre le travail, j'ai envie de repartir travailler (c'est dur d'accepter de se voir dans cet état)..La reprise est un cauchemar, il faut gérer les élèves (je suis prof), les supporter en train de bouger, s'adapter à la lumière artificielle, supporter le bruit...c'est fatiguant. Beaucoup de frustration (pourquoi moi ?) mais beaucoup de volonté aussi : je fais des séances de kiné depuis ce jour là : j'en suis à plus de 120 séances (deux par semaine puis maintenant une par semaine). En fait je ne compte plus...J'ai appris beaucoup sur moi, surtout la patience et aussi sur les facteurs qui me déclenchent des vertiges. Aujourd'hui je vais mieux mais j'ai parfois encore ce sentiment d'ébriété, je me gère seule...je continue la kiné (on envisage pas de fin), je suis toujours sous betahistine 24 mg (impossible de m'en passer). Je ne peux pas m'éloigner trop de mon kiné..Personne au niveau médical ne peut me dire quand aura lieu la guérison et parfois mon moral est en berne.Je ne sais plus trop vers qui me tourner...alors je fonde de gros espoirs sur vos réponses : est-il possible d'avoir des séquelles après une névrite ? Y a-t-il des personnes qui sont guéries totalement sans ressentir cette sensation de vertige ? Je garde l'espoir de m'en sortir et je vous remercie vivement pour vos réponses Helene
... Lire la suite


Bonjour à tous,

Je me tourne vers vous car je ne connais personne autour de moi atteinte de ma maladie et que je me pose quelques questions..

j'ai 35 ans et je suis atteinte d'une névrite vestibulaire depuis le 22 septembre 2013. Tout a commencé début septembre 2013 par une angine blanche puis une bronchite asthmatiforme, une fatigue intense et un jour impossible de marcher droit malgré de la bonne volonté. Après un RDV chez le généraliste et en urgence chez l'ORL, le diagnostic est posé. Impossible donc d'aller travailler, une hospitalisation envisagée mais que je refuse pour commencer la kiné vestibulaire le plus tôt possible. Me voilà sous cortisone, betahistine 24 mg, à devoir apprendre à manger, marcher, impossible de supporter le téléphone, la TV, de conduire, les gens autour de moi... à gérer les vertiges la nuit (ce qui est un cauchemar donc dur de se reposer...). Je suis assistée dans la vie de tous les jours car incapable de faire quoi que ce soit toute seule. Après deux mois d'arrêt l'ORL me fait reprendre le travail, j'ai envie de repartir travailler (c'est dur d'accepter de se voir dans cet état)..La reprise est un cauchemar, il faut gérer les élèves (je suis prof), les supporter en train de bouger, s'adapter à la lumière artificielle, supporter le bruit...c'est fatiguant. Beaucoup de frustration (pourquoi moi ?) mais beaucoup de volonté aussi : je fais des séances de kiné depuis ce jour là : j'en suis à plus de 120 séances (deux par semaine puis maintenant une par semaine). En fait je ne compte plus...J'ai appris beaucoup sur moi, surtout la patience et aussi sur les facteurs qui me déclenchent des vertiges. Aujourd'hui je vais mieux mais j'ai parfois encore ce sentiment d'ébriété, je me gère seule...je continue la kiné (on envisage pas de fin), je suis toujours sous betahistine 24 mg (impossible de m'en passer). Je ne peux pas m'éloigner trop de mon kiné..Personne au niveau médical ne peut me dire quand aura lieu la guérison et parfois mon moral est en berne.Je ne sais plus trop vers qui me tourner...alors je fonde de gros espoirs sur vos réponses : est-il possible d'avoir des séquelles après une névrite ? Y a-t-il des personnes qui sont guéries totalement sans ressentir cette sensation de vertige ? Je garde l'espoir de m'en sortir et je vous remercie vivement pour vos réponses

Helene

Lu
Ce message a été lu
Non lu
Ce message n'a pas été lu
De KD (23/01/2017 02:59)
Moi aussi j'aimerais VRAIMENT lire des commentaires de gens qui sont guéris...ce qu'ils ont fait pour y parvenir, le temps que ça leur à prit.....question de s'encourager un peu. Si vous en êtes sortie...go écrivez ! Merci
... Lire la suite


Moi aussi j'aimerais VRAIMENT lire des commentaires de gens qui sont guéris...ce qu'ils ont fait pour y parvenir, le temps que ça leur à prit.....question de s'encourager un peu. Si vous en êtes sortie...go écrivez ! Merci

Lu
Ce message a été lu
Non lu
Ce message n'a pas été lu
De Hestia (30/01/2017 21:44)
Je suis dans le meme cas, nevrite en juillet, reprise du travail en novembre, et toujours des nausees, des vertiges, une fatigue énorme, des troubles de la vue, des sensations pas tres sympa dans les oreilles, bref dud dur. J'ai vu un osteo il y a 3 semaines, léger mieux la semaine qui a suivi, mais de nouveau la cata depuis ce week end. Je ne sais plus quoi faire ni penser, ma vie de famille est triste car toujours fatiguée, je me refugie dans mon lit quand ça tourne trop, du coup je ne suis pas avec mon fils et mon conjoint. Si quelqu'un a une solution miracle je suis preneuse. Bon courage à tous et merci de vos temoignage.
... Lire la suite


Je suis dans le meme cas, nevrite en juillet, reprise du travail en novembre, et toujours des nausees, des vertiges, une fatigue énorme, des troubles de la vue, des sensations pas tres sympa dans les oreilles, bref dud dur. J'ai vu un osteo il y a 3 semaines, léger mieux la semaine qui a suivi, mais de nouveau la cata depuis ce week end. Je ne sais plus quoi faire ni penser, ma vie de famille est triste car toujours fatiguée, je me refugie dans mon lit quand ça tourne trop, du coup je ne suis pas avec mon fils et mon conjoint. Si quelqu'un a une solution miracle je suis preneuse. Bon courage à tous et merci de vos temoignage.

Lu
Ce message a été lu
Non lu
Ce message n'a pas été lu
De severine (05/02/2017 11:04)
Bonjour Hélène, je te laisse lire mes commentaires poster il y a quelques jours, cela pourra peut être t'apporter des réponses et si besoin, tu m'écris, je te répondrai volontier, courage en tout cas, je sais ce que tu vis!
... Lire la suite


Bonjour Hélène, je te laisse lire mes commentaires poster il y a quelques jours, cela pourra peut être t'apporter des réponses et si besoin, tu m'écris, je te répondrai volontier, courage en tout cas, je sais ce que tu vis!

Lu
Ce message a été lu
Non lu
Ce message n'a pas été lu
De ViJen (24/03/2017 23:20)
Bonjour à tous,  Je me permets de réagir à ce post car je suis moi aussi dans la même galère et en quête de réponses sur ce cauchemar sans fin qu'est la névrite vestibulaire. J'ai eu une névrite vestibulaire en Février 2016, à l'âge de 22 ans. C'est arrivé très subitement et violemment en pleine nuit. Après 10 jours d'hospitalisation le diagnostic tombe enfin. Retour à la maison difficile: je n'arrivais toujours pas à marcher sans aide, ni à manger et boire à cause des nausées et vomissements. 1 mois après mon retour à domicile, j'ai commencé les séances de kiné vestibulaire, ça a duré 2 mois. Je me suis sentie mieux progressivement, tout en gardant une petite gène par moment au niveau équilibre et vertiges.  Après 4 mois d'arrêt, j'ai pu reprendre le travail en douceur et conduire à nouveau, en Juin 2016. J'ai été tranquille pendant 5 mois, et tout d'un coup sans explications les vertiges sont revenus, les nausées avec. Ca été un vrai choc et une grosse incompréhension, sachant que mon ORL m'avait dit que j'étais guérie et que je ne garderai aucune séquelle, et surtout que ça ne se reproduirait jamais.....  Je suis retournée voir mon ORL qui ne trouve aucune explication logique à ces nouveaux vertiges, mais qui ne m'a fait aucun examen pour vérifier hormis une vérification de l'audition où il s'est avéré que j'ai perdu un peu d'audition à la suite de la névrite. Il m'a cependant avoué que oui, parfois ça peut revenir et il e sait pas pourquoi. Sa théorie est que parfois le cerveau compense mal la perte du nerf vestibulaire donc les vertiges reviennent. Autre conséquence: LES YEUX, Un problème de convergence et de divergence s'est crée et me voila partie à faire de la rééducation orthoptique. Au bout de 16 séances, les résultats ne sont toujours pas concluant et le problème e s'est pas résolu. Je suis aujourd'hui en recherche de réponse sur cette maladie impossible, et surtout je voudrais savoir si une guérison totale est envisageable et au bout de combien de temps? Car je ne peux plus vivre normalement à cause de tous ces symptômes, je reste difficilement debout, je ne peux plus conduire, ni bouger de façon normale, je ne dois surtout pas tourner la tête sous peine d'avoir des vertiges si violent que je pourrais tomber. Je ne peux pas me pencher en avant aussi ni me lever rapidement. Je vis cette situation comme un total handicap que je ne veux et peux pas accepter.    J'espère que mon témoignage aura été utile aux personnes souffrant de ce problème également.     
... Lire la suite


Bonjour à tous, 

Je me permets de réagir à ce post car je suis moi aussi dans la même galère et en quête de réponses sur ce cauchemar sans fin qu'est la névrite vestibulaire.

J'ai eu une névrite vestibulaire en Février 2016, à l'âge de 22 ans. C'est arrivé très subitement et violemment en pleine nuit. Après 10 jours d'hospitalisation le diagnostic tombe enfin. Retour à la maison difficile: je n'arrivais toujours pas à marcher sans aide, ni à manger et boire à cause des nausées et vomissements. 1 mois après mon retour à domicile, j'ai commencé les séances de kiné vestibulaire, ça a duré 2 mois. Je me suis sentie mieux progressivement, tout en gardant une petite gène par moment au niveau équilibre et vertiges. 

Après 4 mois d'arrêt, j'ai pu reprendre le travail en douceur et conduire à nouveau, en Juin 2016.

J'ai été tranquille pendant 5 mois, et tout d'un coup sans explications les vertiges sont revenus, les nausées avec. Ca été un vrai choc et une grosse incompréhension, sachant que mon ORL m'avait dit que j'étais guérie et que je ne garderai aucune séquelle, et surtout que ça ne se reproduirait jamais..... 

Je suis retournée voir mon ORL qui ne trouve aucune explication logique à ces nouveaux vertiges, mais qui ne m'a fait aucun examen pour vérifier hormis une vérification de l'audition où il s'est avéré que j'ai perdu un peu d'audition à la suite de la névrite. Il m'a cependant avoué que oui, parfois ça peut revenir et il e sait pas pourquoi. Sa théorie est que parfois le cerveau compense mal la perte du nerf vestibulaire donc les vertiges reviennent.

Autre conséquence: LES YEUX, Un problème de convergence et de divergence s'est crée et me voila partie à faire de la rééducation orthoptique. Au bout de 16 séances, les résultats ne sont toujours pas concluant et le problème e s'est pas résolu.

Je suis aujourd'hui en recherche de réponse sur cette maladie impossible, et surtout je voudrais savoir si une guérison totale est envisageable et au bout de combien de temps?

Car je ne peux plus vivre normalement à cause de tous ces symptômes, je reste difficilement debout, je ne peux plus conduire, ni bouger de façon normale, je ne dois surtout pas tourner la tête sous peine d'avoir des vertiges si violent que je pourrais tomber. Je ne peux pas me pencher en avant aussi ni me lever rapidement. Je vis cette situation comme un total handicap que je ne veux et peux pas accepter. 

 

J'espère que mon témoignage aura été utile aux personnes souffrant de ce problème également. 

 

 

Lu
Ce message a été lu
Non lu
Ce message n'a pas été lu
De mika76 (12/05/2017 13:36)
Bonjour? On ma diagnostiqué hier une névrite vestibulaire arrivé soudainement le 2 mai 2017. Je ne peux pas trop écrire car j'ai beaucoup mal à la tête et vertige. Je vais prendre le temps de vous lire quand je ne serais plus en crise merci
... Lire la suite


Bonjour?

On ma diagnostiqué hier une névrite vestibulaire arrivé soudainement le 2 mai 2017.

Je ne peux pas trop écrire car j'ai beaucoup mal à la tête et vertige.

Je vais prendre le temps de vous lire quand je ne serais plus en crise

merci

Lu
Ce message a été lu
Non lu
Ce message n'a pas été lu
De jeanmichel (15/07/2017 12:56)
Bonjour à tous nevrite vestibulaire diagnostiquée il y a trois mois par dr Catherine de Waelle que je vous recommande vivement.Souriante,aimable,à l écoute et prenant le temps ce qui n est pas toujours le cas.Honoraires en parfaite harmonie avec ses compétences.
... Lire la suite


Bonjour à tous

nevrite vestibulaire diagnostiquée il y a trois mois par dr Catherine de Waelle que je vous recommande vivement.Souriante,aimable,à l écoute et prenant le temps ce qui n est pas toujours le cas.Honoraires en parfaite harmonie avec ses compétences.

Poster une reponse
Retour sur les sujets
PLAN DU SITE  |  MENTIONS LÉGALES  |  CONTACT  |  COPYRIGHT 2009 © SIRV