Vous devez vous connecter en haut à droite (espace adhérent) pour poster des messages. Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour en créer un. Si vous avez un compte mais que vous avez oublié votre mot de passe cliquez ici pour le régénérer.

Forum Public

Retour sur les sujets
Lu
Ce message a été lu
Non lu
Ce message n'a pas été lu
De Miajade (17/06/2019 07:10)
Bonjour à tous depuis 2017 j’ai des VPPB a répétition au point où mon ORL m’a demandé de faire les manœuvres seule. Une kiné m’a déconseillé de faire ces manœuvres moi même mais je n’ai pas eu le choix car pas d’ORL qui souhaitait me voir. Depuis mars date de mon dernier VPPB j’ai des acouphènes H24, des sensations d’ébriété, une résonance par moment je m’entends parle, j’ai souvent l’impression d’être dans un caisson et les sons forts me gêne énormément. J’ai depuis peu quand je me mouche des pulsations douloureuses et impression d’enteAndré mon cœur battre. Je suis persuadée que c’est parce que je me suis manipulée seule mais encore une fois je n’avais pas le choix. Mon IRM est normale, scanner des rochers également, je n’ai pas de perte de l’audition, on a décelé un léger rétrécissement de la trompe d’eustache toujours côté gauche. Je dois prendre l’avion en juillet et je suis traumatisée à l’avance. Si quelqu’un peut m’aider je désespère de plus en plus. Merci d’avance pour votre écoute 
... Lire la suite


Bonjour à tous

depuis 2017 j’ai des VPPB a répétition au point où mon ORL m’a demandé de faire les manœuvres seule. Une kiné m’a déconseillé de faire ces manœuvres moi même mais je n’ai pas eu le choix car pas d’ORL qui souhaitait me voir. Depuis mars date de mon dernier VPPB j’ai des acouphènes H24, des sensations d’ébriété, une résonance par moment je m’entends parle, j’ai souvent l’impression d’être dans un caisson et les sons forts me gêne énormément. J’ai depuis peu quand je me mouche des pulsations douloureuses et impression d’enteAndré mon cœur battre. Je suis persuadée que c’est parce que je me suis manipulée seule mais encore une fois je n’avais pas le choix. Mon IRM est normale, scanner des rochers également, je n’ai pas de perte de l’audition, on a décelé un léger rétrécissement de la trompe d’eustache toujours côté gauche. Je dois prendre l’avion en juillet et je suis traumatisée à l’avance. Si quelqu’un peut m’aider je désespère de plus en plus. Merci d’avance pour votre écoute 

Lu
Ce message a été lu
Non lu
Ce message n'a pas été lu
De ChrisM (01/05/2020 23:36)
Bonjour  Suite à la lecture de vos messages je me permets d'écrire quelques lignes. J'étais inscrit sur ce forum il y a quelques années. J'ai lu votre récit avec attention et votre parcours par rapport à cette maladie que sont les vppb. J'ai 49 ans et pour ma part je vis avec cette maladie depuis 30 ans. Même si ce n'est pas une maladie à proprement parler les symptômes qui en découle et qui sont handicapant me le voir sentir ainsi. Suite à une chute de vélo à mes 19 ans, 2 demain canaux semi-circulaire de l'oreille interne gauche on été abîmés, le canal semi circulaire postérieur canal semi-circulaire horizontal. J'ai vécu 20 ans sans savoir ce que j'avais jusqu'à ce cas la suite d'un accident de voiture il y a 10 ans ,mon ostéopathe chez  qui je faisais ma rééducation m'a envoyé chez un spécialiste suite à une crise de vertige que j'ai eu lors d'une séance de rééducation. J'étais reçu en urgence par Monsieur ménégaux de Besançon, Service ORL et plus précisément des vertiges de positionnement paroxystique bénin depuis 1985. Je suis resté 3h dans son cabinet le temps d'effectuer le diagnostic la remise en place des cristaux part  2 manipulations bien distinct. Monsieur ménégaux m'a appris réaliser les deux manipulation par moi-même. Donc depuis 10 ans lors de crise de vertiges je réalise les manipulations à la maison. Je fais environ une crise par an voir 2 mais là après un an et demi sans crise j'aurais fait une il y a 15 jours une autre hier et de nouveau ce matin. je reviens sur ce forum pour partager mon expérience et mon vécu de ces 30 dernières années et notamment des 10 dernières années où je réalise moi-même mes manipulations.  Après toutes ces années il est toujours difficile de comprendre ce qui déclenche ses crises.  Même si parfois je les ai associé à la fatigue, la maladie avec la fièvre, Des physiques avec des chocs tel que course à pied, VTT. Donc on passe parfois de période en grande forme et le lendemain matin au réveil une crise survient sans que l'on comprenne pourquoi. Quand on travaille on est obligé de téléphoner à son employeur pour lui dire qu'on est dans l'incapacité de venir. C'est très dur pour les autres de comprendre car il voit en forme et le lendemain on est incapable de tenir debout. Après les crises on reste nauséeux toute la journée. Pour résumer les crises et les jours qui suivent souvent je dis que la crise c'est comme faire des looping dans un avion, ensuite on fait du Grand 8, ensuite on se retrouve sur un bateau en pleine mer agitée. Les jours d'après on est toujours sur le bateau mais la mère se calme petit à petit, cela peut prendre plusieurs jours voire 2 à 3 semaines pour un retour à la normale. Après les crises dès que cela est possible il faut se mettre debout et travailler son équilibre, cela juste en allant marcher, c'est très important de retravailler son équilibre tout de suite derrière simplement part de la marche. Ensuite les deux trois nuits suivantes, il faut dormir incliné avec des oreillers où un lit qui s'incline avec un angle minimum de 30 degrés. Cela peut se faire le reste du temps, c'est une précaution au cas ou des cristaux se serait détaché la veille pendant la nuit. Le fait d'avoir la tête inclinée empêche les cristaux de partir dans les canaux semi-circulaires. Cette position est très importante, surtout ne jamais dormir à plat dos. Il n'y a pas de traitement pharmaceutique pour ces vertiges, Néanmoins pour diminuer l'effet nauséeux, en ce qui concerne et qui marche bien pour moi je prends de l'aspirine associer a nausicalm. Après toutes ces années c'est ce qui calme le plus pour moi les effets des crises de vertiges, les nausées résiduelle, la tête lourde et la sensation de fièvre. Car quand les crises de vertiges surviennent on a souvent très chaud et des sueurs , c'est  d'ailleurs souvent les signes annonciateurs qu'une crise des vertiges va arriver ce qui pour ma part arrive toujours le matin au réveil. J'en reviens à la position pendant la nuit, avec la tête inclinée minimum, car malheureusement les oreillers pas bouger pendant la nuit et on peut se retrouver a plat dos. Si il n'y a pas de cristaux qui se balade ce n'est pas grave de se retrouver à plat dos mais dans le cas contraire une crise de vertige se déclenchera automatiquement.  Je suis pour ma part assez sportif donc dès que cela va mieux j'en profite pour faire mes activités sportives. Vélo ,course à pied, trail natation, musculation. J'ai donc appris à vivre avec, comme aujourd'hui où j'ai fait une crise de vertiges ce matin avec donc les manipulations à faire dans la foulée. J'ai dû les refaire ce soir car il restait quelques cristaux qui se baladait. Me voici donc allongé avec mes gros oreillers car c'est important pour les deux trois nuits suivantes d'être bien positionner.  Ensuite j'espère être parti pour plusieurs mois tranquille. J'espère ne pas avoir été trop long que c'est quelques lignes pourront vous aider. Si vous désirez échanger, sur vos vécus, vos sensations, si vous avez des questions, je me ferai un plaisir d'échanger avec vous et d'y répondre dans la mesure du possible. Amicalement. Chris
... Lire la suite


Bonjour 
Suite à la lecture de vos messages je me permets d'écrire quelques lignes.
J'étais inscrit sur ce forum il y a quelques années.
J'ai lu votre récit avec attention et votre parcours par rapport à cette maladie que sont les vppb.
J'ai 49 ans et pour ma part je vis avec cette maladie depuis 30 ans.
Même si ce n'est pas une maladie à proprement parler les symptômes qui en découle et qui sont handicapant me le voir sentir ainsi.
Suite à une chute de vélo à mes 19 ans, 2 demain canaux semi-circulaire de l'oreille interne gauche on été abîmés, le canal semi circulaire postérieur canal semi-circulaire horizontal.
J'ai vécu 20 ans sans savoir ce que j'avais jusqu'à ce cas la suite d'un accident de voiture il y a 10 ans ,mon ostéopathe chez  qui je faisais ma rééducation m'a envoyé chez un spécialiste suite à une crise de vertige que j'ai eu lors d'une séance de rééducation.
J'étais reçu en urgence par Monsieur ménégaux de Besançon,
Service ORL et plus précisément des vertiges de positionnement paroxystique bénin depuis 1985.
Je suis resté 3h dans son cabinet le temps d'effectuer le diagnostic la remise en place des cristaux part  2 manipulations bien distinct.
Monsieur ménégaux m'a appris réaliser les deux manipulation par moi-même.
Donc depuis 10 ans lors de crise de vertiges je réalise les manipulations à la maison.
Je fais environ une crise par an voir 2 mais là après un an et demi sans crise j'aurais fait une il y a 15 jours une autre hier et de nouveau ce matin.
je reviens sur ce forum pour partager mon expérience et mon vécu de ces 30 dernières années et notamment des 10 dernières années où je réalise moi-même mes manipulations. 
Après toutes ces années il est toujours difficile de comprendre ce qui déclenche ses crises. 
Même si parfois je les ai associé à la fatigue, la maladie avec la fièvre,
Des physiques avec des chocs tel que course à pied, VTT.
Donc on passe parfois de période en grande forme et le lendemain matin au réveil une crise survient sans que l'on comprenne pourquoi.
Quand on travaille on est obligé de téléphoner à son employeur pour lui dire qu'on est dans l'incapacité de venir. C'est très dur pour les autres de comprendre car il voit en forme et le lendemain on est incapable de tenir debout.
Après les crises on reste nauséeux toute la journée. Pour résumer les crises et les jours qui suivent souvent je dis que la crise c'est comme faire des looping dans un avion, ensuite on fait du Grand 8, ensuite on se retrouve sur un bateau en pleine mer agitée. Les jours d'après on est toujours sur le bateau mais la mère se calme petit à petit, cela peut prendre plusieurs jours voire 2 à 3 semaines pour un retour à la normale.
Après les crises dès que cela est possible il faut se mettre debout et travailler son équilibre, cela juste en allant marcher, c'est très important de retravailler son équilibre tout de suite derrière simplement part de la marche.
Ensuite les deux trois nuits suivantes, il faut dormir incliné avec des oreillers où un lit qui s'incline avec un angle minimum de 30 degrés. Cela peut se faire le reste du temps, c'est une précaution au cas ou des cristaux se serait détaché la veille pendant la nuit. Le fait d'avoir la tête inclinée empêche les cristaux de partir dans les canaux semi-circulaires. Cette position est très importante, surtout ne jamais dormir à plat dos.
Il n'y a pas de traitement pharmaceutique pour ces vertiges,
Néanmoins pour diminuer l'effet nauséeux, en ce qui concerne et qui marche bien pour moi je prends de l'aspirine associer a nausicalm. Après toutes ces années c'est ce qui calme le plus pour moi les effets des crises de vertiges, les nausées résiduelle, la tête lourde et la sensation de fièvre. Car quand les crises de vertiges surviennent on a souvent très chaud et des sueurs , c'est  d'ailleurs souvent les signes annonciateurs qu'une crise des vertiges va arriver ce qui pour ma part arrive toujours le matin au réveil. J'en reviens à la position pendant la nuit, avec la tête inclinée minimum, car malheureusement les oreillers pas bouger pendant la nuit et on peut se retrouver a plat dos. Si il n'y a pas de cristaux qui se balade ce n'est pas grave de se retrouver à plat dos mais dans le cas contraire une crise de vertige se déclenchera automatiquement. 
Je suis pour ma part assez sportif donc dès que cela va mieux j'en profite pour faire mes activités sportives. Vélo ,course à pied, trail natation, musculation.
J'ai donc appris à vivre avec, comme aujourd'hui où j'ai fait une crise de vertiges ce matin avec donc les manipulations à faire dans la foulée. J'ai dû les refaire ce soir car il restait quelques cristaux qui se baladait. Me voici donc allongé avec mes gros oreillers car c'est important pour les deux trois nuits suivantes d'être bien positionner. 
Ensuite j'espère être parti pour plusieurs mois tranquille.
J'espère ne pas avoir été trop long que c'est quelques lignes pourront vous aider.
Si vous désirez échanger, sur vos vécus, vos sensations, si vous avez des questions, je me ferai un plaisir d'échanger avec vous et d'y répondre dans la mesure du possible.
Amicalement.
Chris
Poster une reponse
Retour sur les sujets
Forum vestibulaire : Forum Public