SIRV
International Society for Vestibular Rehabilitation

vestib.org, the site for Vestibular Reeducation

You have to log on at the top right hand side of the page (member space) to publish messages. If you do not currently have an account, simply click here to create one. If you do have an account but have forgotten your password, simply click here to generate a new one.

Forum Public  >  Vertiges ménièriformes et kiné vestibulaire

Return to the topics
Read
This message has been read
Unread
This message has not been read
From Loulya24 (07/03/2019 00:33)
Bonjour, Pour ma part tout a commencé il y a un peu plus de 2 ans.. J’ai commencé un jour à faire des crises d’angoisses et des sensations d’instabilité ont commencé à apparaître par moments. J’ai été chez un généraliste et un neurologue qui m’ont affirmé que c’était le stress. J’ai fini par consulter une psychiatre et ai tenté plusieurs traitements antidépresseurs que je n’ai pas supportés et donc arrêtés. Peu de temps après, il y a environ 3 mois, mes vertiges ont commencé à s’accentuer et à se transformer en un grand déséquilibre avec comme la sensation d’être poussée de toutes parts. Ce dernier mois, j’ai également des crises vertigineuses intenses qui peuvent durer la journée. Je suis allée chez un orl qui m’a fait tous les tests (VNG, PEA..) et m’a détecté des vertiges de type meniere sans véritablement parler de maladie de Ménière (pas de perte auditive). Il m’a orienté vers un kiné vestibulaire et je dois bientôt commencer mais j’appréhende énormement car j’ai lu sur ce site que les séances pouvaient augmenter les vertiges..  Je suis egalement très anxieuse de base et n’arrive pas à me passer du xanax qui est le seul médicament a parfois calmer mes vertiges mais je vais devoir l’arrêter car il ralentirait le rétablissement..   Quelqu´un aurait-il un témoignage de kiné vestibulaire dans le cas de vertiges ménièriformes ? (Hydrops endolymphatique) Et la reeducation est-elle vraiment la meilleure solution à ce problème ?
... Read the following


Bonjour,

Pour ma part tout a commencé il y a un peu plus de 2 ans.. J’ai commencé un jour à faire des crises d’angoisses et des sensations d’instabilité ont commencé à apparaître par moments. J’ai été chez un généraliste et un neurologue qui m’ont affirmé que c’était le stress. J’ai fini par consulter une psychiatre et ai tenté plusieurs traitements antidépresseurs que je n’ai pas supportés et donc arrêtés. Peu de temps après, il y a environ 3 mois, mes vertiges ont commencé à s’accentuer et à se transformer en un grand déséquilibre avec comme la sensation d’être poussée de toutes parts. Ce dernier mois, j’ai également des crises vertigineuses intenses qui peuvent durer la journée. Je suis allée chez un orl qui m’a fait tous les tests (VNG, PEA..) et m’a détecté des vertiges de type meniere sans véritablement parler de maladie de Ménière (pas de perte auditive).

Il m’a orienté vers un kiné vestibulaire et je dois bientôt commencer mais j’appréhende énormement car j’ai lu sur ce site que les séances pouvaient augmenter les vertiges.. 

Je suis egalement très anxieuse de base et n’arrive pas à me passer du xanax qui est le seul médicament a parfois calmer mes vertiges mais je vais devoir l’arrêter car il ralentirait le rétablissement..

 

Quelqu´un aurait-il un témoignage de kiné vestibulaire dans le cas de vertiges ménièriformes ? (Hydrops endolymphatique)

Et la reeducation est-elle vraiment la meilleure solution à ce problème ?

Read
This message has been read
Unread
This message has not been read
From Rémi GUERIN (07/03/2019 15:20)
Bonjour, La rééducation vestibulaire n'a pas pour but de vous rendre plus mal, au contraire. En effet le Xanax est un traitement anxiolytique. Les traitements de ce type ont tendance à rendre le système vestibulaire moins efficace et ne permet pas une bonne récupération.   Les atteintes type hydrops donne des crises de vertige rotatoire qui sont récurrentes.  La rééducation n'aura pas pour but de supprimer les crises: elle va vous rendre moins "sensible" (donc les crises seront perçues moins forte) et permettra une récupération meilleure en post crise (rééducation en post crise).  Pour éviter les crises il n'y a malheureusement pas des centaines de solution: il faut avoir un mode de vie le plus sain possible. On sait que ces crises sont déclenchées / majorées par le stress / la fatigue / l'anxiété... A vous d'éviter ce type d'état (Yoga, méditation, hypnose, sophrologie... Mieux contrôler votre stress).  Je suis actuellement plusieurs patients présentant la Maladie de Ménière / hydrops qui arrivent à gérer leur pathologie. Qui viennent généralement en post crise pour récupérer plus rapidement ou pour un traitement "d'entretient" de temps en temps.    Je pense qu'il faut parler de votre état de stress concernant la prise en charge en rééducation vestibulaire à votre rééducateur: Il pourra en fonction de votre sensibilité adapter les exercices pour les rendre +/- facile en fonction de vous.           
... Read the following


Bonjour,

La rééducation vestibulaire n'a pas pour but de vous rendre plus mal, au contraire.

En effet le Xanax est un traitement anxiolytique. Les traitements de ce type ont tendance à rendre le système vestibulaire moins efficace et ne permet pas une bonne récupération.  

Les atteintes type hydrops donne des crises de vertige rotatoire qui sont récurrentes. 

La rééducation n'aura pas pour but de supprimer les crises: elle va vous rendre moins "sensible" (donc les crises seront perçues moins forte) et permettra une récupération meilleure en post crise (rééducation en post crise). 

Pour éviter les crises il n'y a malheureusement pas des centaines de solution: il faut avoir un mode de vie le plus sain possible. On sait que ces crises sont déclenchées / majorées par le stress / la fatigue / l'anxiété... A vous d'éviter ce type d'état (Yoga, méditation, hypnose, sophrologie... Mieux contrôler votre stress). 

Je suis actuellement plusieurs patients présentant la Maladie de Ménière / hydrops qui arrivent à gérer leur pathologie. Qui viennent généralement en post crise pour récupérer plus rapidement ou pour un traitement "d'entretient" de temps en temps. 

 

Je pense qu'il faut parler de votre état de stress concernant la prise en charge en rééducation vestibulaire à votre rééducateur: Il pourra en fonction de votre sensibilité adapter les exercices pour les rendre +/- facile en fonction de vous. 

 

 

 

 

 

Read
This message has been read
Unread
This message has not been read
From Loulya24 (09/03/2019 19:48)
Je vous remercie de votre réponse. J’ai été informée concernant le xanax sur le fait qu’il retardait le rétablissement. Cependant, je n’arrive pas à m’en passer justement pour son effet inhibiteur sur le système vestibulaire car mes crises deviennent insupportables et quasi constantes.  Le traitement de ces symptômes repose-t-il uniquement sur la rééducation et la désensibilisation face aux symptômes accompagné de règles hygiéno-diététiques ? N’y a-t-il pas de traitement curatif notamment du fait qu’il ne s’agit pas d’une maladie de Ménière à proprement parler ? Et arrive-t-il que la parhologie disparaisse complètement si l’on sort du contexte d’anxiété, stress etc.. ? J’ai vu également que certaines personnes se voyaient prescrire du piracétam et je me questionnais sur son efficacité et son rapport bénéfice/risque, car il pourrait éventuellement remplacer le xanax. J‘imagine bien que le but de ce forum n’est ni de prescrire ni de diagnostiquer mais je suis complètement handicapée par ces troubles et suis contrainte d’attendre 6 mois si je veux avoir de nouveau rendez-vous chez mon orl et me voir prescrire ne serait-ce qu’un médicament pour soulager mes symptômes.. En étant plus informée, je pourrais au moins me tourner vers mon médecin généraliste pour me faire prescrire un traitement adapté.
... Read the following


Je vous remercie de votre réponse. J’ai été informée concernant le xanax sur le fait qu’il retardait le rétablissement. Cependant, je n’arrive pas à m’en passer justement pour son effet inhibiteur sur le système vestibulaire car mes crises deviennent insupportables et quasi constantes. 

Le traitement de ces symptômes repose-t-il uniquement sur la rééducation et la désensibilisation face aux symptômes accompagné de règles hygiéno-diététiques ? N’y a-t-il pas de traitement curatif notamment du fait qu’il ne s’agit pas d’une maladie de Ménière à proprement parler ?

Et arrive-t-il que la parhologie disparaisse complètement si l’on sort du contexte d’anxiété, stress etc.. ?

J’ai vu également que certaines personnes se voyaient prescrire du piracétam et je me questionnais sur son efficacité et son rapport bénéfice/risque, car il pourrait éventuellement remplacer le xanax.

J‘imagine bien que le but de ce forum n’est ni de prescrire ni de diagnostiquer mais je suis complètement handicapée par ces troubles et suis contrainte d’attendre 6 mois si je veux avoir de nouveau rendez-vous chez mon orl et me voir prescrire ne serait-ce qu’un médicament pour soulager mes symptômes.. En étant plus informée, je pourrais au moins me tourner vers mon médecin généraliste pour me faire prescrire un traitement adapté.

Read
This message has been read
Unread
This message has not been read
From Rémi GUERIN (12/03/2019 12:02)
Bonjour, La seule différence avec la maladie de Ménière est l’absence de signe auditif. Lors du congrès de la SIO à Toulouse en 2018, M.Toupé a présenté des études sur les différentes méthodes de prise en charge des Ménières: médication (bétahistine/bétacerc, tanganil, sirot d'urée, piracétam), la rééducation et l'opération.  Ce qu'il est en ressort c'est que toutes les méthodes apportent une amélioration pour les patients. A vous de trouver celle qui vous conviendra le mieux. Mais il n'y a pas de médication/traitement miracle... Je suis actuellement plusieurs patients en réhabilitation présentant des hydrops/maladie de Ménière: certains patients vivent très bien avec leur pathologie (cad pas de gène entre les crises et 0-1 crise à l'année). Les patients viennent généralement lors du diagnostic (le but et d'aider le système central à compenser et désensibilisé le patient) et en crise / post crise (le but étant de les aider à se remettre sur pied le plus rapidement possible). 
... Read the following


Bonjour,

La seule différence avec la maladie de Ménière est l’absence de signe auditif.

Lors du congrès de la SIO à Toulouse en 2018, M.Toupé a présenté des études sur les différentes méthodes de prise en charge des Ménières: médication (bétahistine/bétacerc, tanganil, sirot d'urée, piracétam), la rééducation et l'opération. 

Ce qu'il est en ressort c'est que toutes les méthodes apportent une amélioration pour les patients. A vous de trouver celle qui vous conviendra le mieux. Mais il n'y a pas de médication/traitement miracle...

Je suis actuellement plusieurs patients en réhabilitation présentant des hydrops/maladie de Ménière: certains patients vivent très bien avec leur pathologie (cad pas de gène entre les crises et 0-1 crise à l'année). Les patients viennent généralement lors du diagnostic (le but et d'aider le système central à compenser et désensibilisé le patient) et en crise / post crise (le but étant de les aider à se remettre sur pied le plus rapidement possible). 

Publish a reply
Return to the topics
SITE MAP  |  LEGAL INFO  |  Contact  |  COPYRIGHT 2009 © SIRV